Santé Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Suivi et surveillance

Initiatives de suivi et de surveillance du Plan de gestion des produits chimiques du Canada

Contexte

Le 8 décembre 2006, le gouvernement du Canada a fait l'annonce de son Plan de gestion des produits chimiques (PGPC). Le Plan vise à protéger la santé humaine des Canadiennes et des Canadiens de même que leur environnement et comporte un certain nombre de mesures proactives qui veillent à la gestion convenable des produits chimiques.

Un élément essentiel du Plan de gestion des produits chimiques est le suivi et la surveillance des niveaux de produits chimiques dangereux pour la santé des Canadiennes et des Canadiens et leur environnement. Le suivi et la surveillance sont essentiels pour repérer et suivre de près les dangers présents dans l'environnement et les répercussions connexes sur la santé. Les programmes de suivi et de surveillance sont essentiels pour adopter des politiques et des mesures à la fois efficaces et judicieuses en matière de santé publique et de santé environnementale.

Des initiatives de suivi et de surveillance, en appui au Plan de gestion des produits chimiques, ont été mises en place pour permettre aux scientifiques de Santé Canada et d'Environnement Canada, en collaboration avec des chercheurs et des partenaires externes, d'améliorer leurs connaissances obtenues grâce aux activités de suivi et de surveillance. Cette initiative a permis au gouvernement du Canada de s'engager davantage dans différentes initiatives de suivi et de surveillance existantes, et de mettre en place de nouveaux efforts.

Surveillance de l'environnement

Les activités de suivi et de surveillance consistent à recueillir régulièrement des données physiques, chimiques et biologiques au moyen de méthodes et de protocoles normalisés, pour déceler et caractériser les changements dans l'environnement. Le programme national de suivi et de surveillance de l'environnement, qui s'inscrit dans le Plan de gestion des produits chimiques d'Environnement Canada, est axé sur le suivi des produits chimiques dans plusieurs milieux environnementaux dont l'air, l'eau, les sédiments et les espèces autres que l'être humain (le poisson et la faune), ainsi que sur le suivi des sources (effluents et boues des usines de traitement des eaux usées; lixiviat de décharge et biogaz). Ce programme prend appui sur les initiatives de surveillance de l'environnement déjà mises en oeuvre par le Canada et vient compléter les activités de biosurveillance de la santé humaine menées par Santé Canada. Ensemble, ces programmes fournissent des données fondées sur la science, qui sont essentielles pour déterminer l'évaluation et la gestion des risques et favoriser la prise de décisions éclairées. Voir aussi Le lien suivant vous amènera à un autre site Web Le monitoring et la surveillance de l'environnement à l'appui du plan de gestion des produits chimiques.

Les données sur la surveillance de l'environnement sont utilisées à diverses fins, notamment pour :

  • Quantifier les niveaux d'exposition et recueillir les données scientifiques nécessaires pour déterminer les risques et étayer la gestion des risques
  • Comprendre le devenir et le comportement des produits chimiques dans l'environnement
  • Évaluer l'efficacité des mesures de lutte mises en place.

Activités de suivi et de surveillance de l'environnement incluent :

  • Programme national de suivi visant à mesurer les concentrations ambiantes de substances d'intérêt prioritaire du PGPC dans la faune, le poisson, l'air, les sédiments et l'eau.
  • Comme un grand nombre de nouveaux contaminants préoccupants se trouvent dans des produits qui finissent couramment dans les décharges ou les eaux usées, le PGPC prévoit la mise en place d'un programme national de surveillance pour caractériser les tendances des composés d'intérêt prioritaire dans les eaux usées et évaluer l'efficacité avec laquelle les systèmes de traitement permettent d'éliminer ces composés de l'effluent terminal et des biosolides traités.
  • Un vaste projet pilote de surveillance des décharges dans l'ensemble du Canada sera mis en oeuvre pour recueillir de l'information sur l'état actuel des rejets dans l'environnement de substances d'intérêt prioritaire provenant du lixiviat des décharges, des gaz d'enfouissement et de l'incinération.

Biosurveillance humaine

L'exposition humaine aux produits chimiques est un domaine d'intérêt important pour le gouvernement. La biosurveillance humaine consiste à évaluer une substance chimique et ses sous-produits chez l'humain. En règle générale, les évaluations s'effectuent à l'aide de prélèvements dans le sang et l'urine et parfois dans d'autres tissus et liquides, tels que les cheveux, les ongles et le lait maternel. Ces évaluations indiquent la quantité de substance chimique présente chez la personne visée.

Les données sur la biosurveillance humaine sont utilisées de diverses façons, notamment :

  • Pour établir un niveau de base relatif aux substances chimiques chez les Canadiennes et les Canadiens, et pour déceler les tendances en matière d'exposition au fil du temps et selon les régions géographiques;
  • Pour cerner les populations qui risquent de présenter des niveaux plus élevés de substances spécifiques et qui risquent davantage de subir des effets nocifs pour la santé;
  • Pour examiner la relation entre le degré d'exposition (c.-à-d. la dose) et les effets sur la santé;
  • Pour déterminer les substances pour lesquelles on ne soupçonnait pas de problèmes ou d'accumulation chez les personnes;
  • Pour établir des priorités et prendre des mesures visant à protéger la santé du public;
  • Pour évaluer l'efficacité des mesures relatives à la santé publique et à l'environnement visant à réduire l'exposition et les risques pour la santé des Canadiennes et des Canadiens liés à des substances chimiques spécifiques;
  • Pour axer les efforts de recherche future sur les liens entre l'exposition et la santé.

Activités de suivi et de surveillance

Des activités de suivi et de surveillance ont été classées selon quatre grands thèmes :

  • Enquêtes nationales de biosurveillance

    • Les initiatives dans ce domaine consistent en des activités de biosurveillance menées à l'échelle nationale.
      • Enquête canadienne sur les mesures de la santé
      • Étude mère-enfant sur les contaminants environnementaux
      • Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord (initiatives pluriannuelles à plusieurs partenaires)
      • Initiative de biosurveillance des Premières nations (phase de consultation)
  • Études de biosurveillance axés sur les populations ciblées

    • Les initiatives dans ce domaine consistent en des études de biosurveillance ou d'exposition axées sur des sous populations particulières.
      • Étude pilote visant à évaluer la faisabilité de mesurer l'exposition chronique au plomb chez les Canadiens
      • Étude de l'impact de la contamination par le plomb de l'environnement résidentiel sur la plombémie des jeunes enfants
      • Biosurveillance concernant l'exposition au plomb dans l'environnement chez les enfants vivant dans des logements ayant été construits avant les années 1970 à St. John's, à Terre-Neuve-et-Labrador
      • Étude concernant l'utilisation de plastiques et de produits de soins personnels durant la grossesse
      • Surveillance biologique de l'exposition à l'arsenic inorganique sur une population de la région de l'Abitibi-Témiscamingue qui consomme l'eau de puits privés
      • Biosurveillance des espèces d'arsenic au sein des collectivités rurales de la Nouvelle-Écosse
      • Évaluation des expositions à long terme à la pollution domestique chez les enfants au Canada
      • Importance de l'exposition à l'acrylamide par la consommation d'aliments riches en acrylamide pour un groupe pouvant être sensible
  • Recherche à l'appui de la biosurveillance

    • Les initiatives dans ce domaine visent à améliorer les méthodes et les techniques scientifiques de biosurveillance, ainsi qu'à mettre au point des outils permettant de mieux comprendre, interpréter et communiquer les résultats de la biosurveillance.
      • Élaboration d'équivalents de surveillance biologique et utilisation de modèles pharmacocinétiques pour interpréter les données de surveillance biologique canadiennes
      • Modélisation toxicocinétique des pyréthroïdes pour la reconstitution de dose au sein de la population canadienne
      • Identification des biomarqueurs de toxicité des contaminants présents dans l'environnement à l'aide d'analyses d'échantillons prélevés dans le cadre de l'Étude mère-enfant sur les substances chimiques de l'environnement (étude MIREC)
      • Absorption par voie cutanée de substances évaluées dans le cadre du Plan de gestion des produits chimiques
      • Étalonnage des outils analytiques et des méthodes d'analyse en matière de santé et de surveillance biologique des nanomatériaux dans les substances chimiques, y compris celles visées par la Loi sur les aliments et drogue
      • Étude des réactions métabolomiques et transcriptomiques des concentrations élevées et faibles d'éthers diphényliques polybromés (ignifugeants)
  • Surveillance environnementale ciblée en appui aux priorités du Plan de gestion des produits chimiques

    • Les initiatives dans ce domaine portent sur la surveillance des substances chimiques dans divers milieux de l'environnement, en vue de mieux évaluer les expositions humaines à l'appui de la gestion des risques en vertu de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999).
      • Spéciation des métaux et pesticides dans les échantillons de poussières domestiques au Canada
      • Enquête nationale sur la qualité de l'air intérieur portant sur les substances chimiques visées par la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999) et le Plan de gestion des produits chimiques
      • Étude nationale sur les sous-produits de désinfection et certains contaminants émergeants dans l'eau potable au Canada
      • Exposition alimentaire des jeunes enfants aux plastifiants et aux nouveaux polluants organiques persistants
      • Évaluation de l'exposition humaine aux composés perfluorés présents dans le poisson pêché à proximité des principales sources industrielles et effets du retrait de la peau et de la cuisson sur l'exposition