Santé Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

4,4'-Bis(diméthylamino)benzophénone (Cétone de Michler)

Numéro d'enregistrement CAS 90-94-8

De quoi s'agit-il?

  • Le 4,4'-bis(diméthylamino)benzophénone, également connu sous l'appellation cétone de Michler, est un produit chimique industriel.

Comment est-elle utilisée?

  • La cétone de Michler est présente au Canada et ailleurs en tant que résidu (issu de processus de fabrication) dans les colorants et les pigments utilisés pour les produits de papier. Elle peut également être utilisée dans les encres de stylo.
  • La cétone de Michler est aussi employée dans les processus industriels comme dans les produits à pellicule sèche et la fabrication d'appareils électroniques.
  • La cétone de Michler n'est pas fabriquée au Canada, mais elle y est importée.

Pourquoi le gouvernement du Canada l'a-t-il évalué?

  • Précédent l'évaluation, il a été déterminé que la cétone de Michler présentait un danger potentiel pour la santé humaine en raison de sa classification, par des organisations internationales, comme substance pouvant causer le cancer chez les animaux de laboratoire, et en fonction d'un potentiel modéré d'exposition (excluant l'exposition en milieu de travail) pour la population canadienne.

Comment les Canadiens y sont-ils exposés?

  • La population canadienne peut être exposée à la cétone de Michler dans les colorants pour produits de papier et les stylos à encre où elle est présente sous forme de résidu.

Quels sont les résultats de l'évaluation?

  • Le gouvernement du Canada a effectué une évaluation scientifique de la cétone de Michler, appelée évaluation préalable.
  • Le gouvernement du Canada a conclu que la cétone de Michler peut être considérée comme étant dangereuse pour la santé humaine.
  • Le gouvernement du Canada a également conclu que la cétone de Michler ne pénètre pas dans l'environnement en quantité ou dans des conditions de nature à mettre en danger l'environnement.
  • Les évaluations préalables déterminent le risque potentiel pour la population générale (excluant l'exposition en milieu de travail).

Que fait le gouvernement du Canada?

  • Bien que l'exposition de la population générale soit actuellement considérée comme faible, le gouvernement du Canada prend des mesures afin qu'elle le demeure.
  • Le gouvernement du Canada examinera l'utilité de mettre en place un outil de notification d'utilisation future. Cela exigerait que toute nouvelle fabrication, importation ou utilisation proposée de cette substance fasse l'objet d'une évaluation plus approfondie avant que ces nouvelles activités soient autorisées.
  • Le gouvernement du Canada réalise également des analyses de laboratoire afin d'étudier la présence de la cétone de Michler dans divers stylos et produits de papier commercialisés au Canada.
  • Le gouvernement propose d'inscrire la cétone de Michler sur la Le lien suivant vous amène à un autre site Web Liste critique de Santé Canada des ingrédients dont l'utilisation est restreinte ou interdite dans les cosmétiques, incluant de nombreux produits de soins personnels. En vertu de la loi canadienne, il est interdit de vendre des cosmétiques qui contiennent des substances nocives pour l'utilisateur.
  • La cétone de Michler figure à Le lien suivant vous amène à un autre site Web l'Inventaire national de rejets de polluants (INRP). L'INRP est un inventaire prévu par la loi et accessible au public sur les polluants rejetés, éliminés et envoyés au recyclage par les installations de l'ensemble du Canada. Les installations industrielles, institutionnelles et commerciales qui satisfont aux critères de déclaration à l'INRP doivent informer Environnement Canada de tout rejet de substances préoccupantes.
  • Le rapport final d'évaluation préalable ainsi que les documents relatifs aux démarches de gestion des risques proposés ont été publiés le 6 mars 2010. La publication du document sur l'approche proposée en matière de gestion des risques sera suivie d'une période de consultation publique de 60 jours, qui se terminera le 5 mai 2010.

Que peuvent faire les Canadiens?

  • Les risques pour la santé d'une substance chimique dépendent du type de danger que la substance est susceptible de présenter (son potentiel de causer des effets nocifs) et de la dose (le degré d'exposition à la substance).
  • Bien que l'exposition de la population générale à la cétone de Michler soit faible, par mesure de précaution, on rappelle aux Canadiens, lorsqu'ils utilisent un produit, d'observer attentivement les mises en garde et les modes d'emploi.
  • Les Canadiens qui manipulent la cétone de Michler en milieu de travail doivent consulter leur représentant en matière de santé et de sécurité au travail pour connaître les pratiques de manipulation sécuritaires, les lois applicables ainsi que les exigences en vertu du Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail.